09/10/2011

Insouciants poulains

Insouciants poulains

poulainsEn général, regarder des poulains donne le sourire. On les voit insouciants, découvrant et s'appropriant leur environnement; ils gambadent, ils jouent et grandissent sous nos yeux souvent émerveillés.

Pourtant, à chaque fois, je ne peux m'empêcher de m'interroger en les admirant. Quel sera donc leur avenir ? Combien d'entre eux finiront leurs jours comme Julia en coulant une retraite paisible et méritée ? C'est aussi l'un des drames du monde équestre : le poulain ne représente trop souvent qu'un gain potentiel, un capital qui grandit et reste à la merci du moindre faux pas. Beaucoup d'éleveurs placent un espoir strictement financier dans ce qu'ils appellent "leurs produits"; ils vantent leurs origines et sont intarissables sur toutes les vertus de leurs parents. Malheureusement, un petit défaut, une petite blessure ou l'absence de performances peuvent rapidement dissiper l'image de l'argent sonnant et trébuchant qui vient grossir le compte en banque du naisseur.

Le temps de l'insouciance se termine alors de manière abrupte, le merveilleux "produit" devient un véritable boulet, un mange-fric inutile qui ne sert à rien. Les champions ne sont pas mieux lotis, un cheval de course atteignant le meilleur de ses performances vers quatre ans et demi, son cinquième anniversaire est souvent synonyme de malheur et encore, à condition qu'il ait été gagnant jusque là…

Alors, en regardant ces poulains, j'essaye de chasser l'ombre du tableau en espérant les croiser un jour, vieux et heureux.

poulains

19:12 Écrit par Oli dans 2011 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : poulains |  Facebook | | |