22/10/2010

Adieu Lancelot

C’est encore un adieu, hélas…

Lancelot, un hongre frison très âgé qui, au-delà d’être discret à l’instar de certains chevaux, s’effaçait carrément. Dans tous mes souLancelotvenirs, Lancelot était celui qui avait le don de se faire oublier ; je le constate même en regardant les nombreuses photographies du groupe dans lequel il évoluait, il y est quasiment toujours absent…

Nul ne pouvait pourtant manquer de reconnaître Lancelot, l’âge ayant usé ses dents plus que de raisons, c’est presque toujours la langue pendante que l’on pouvait le croiser.

Lancelot était un beau cheval extrêmement calme et docile en toutes circonstances. Ni craintif, ni revêche, il se tenait pourtant le plus souvent en retrait. Jamais je n’ai vu le moindre mouvement d’humeur chez ce brave Lancelot ; en bref : une véritable crème.

Apprendre le décès d’un frison est toujours plus douloureux pour moi. Ces chevaux merveilleux sont ceux qui m’ont le plus apporté et avec lesquels j’ai entretenu les plus belles relations. Dans le cas de Lancelot, je regrette de ne pas avoir plus souvent franchi les limites de sa discrétion et de ne pas l’avoir mieux connu mais j’ai néanmoins la certitude qu’il était profondément doux et gentil.

Lancelot
Lancelot

Lancelot

Lancelot

 

Au revoir Lancelot…

Lancelot

13:18 Écrit par Oli dans Hommage, Souvenirs | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : hommage, lancelot, frison |  Facebook | | |