23/10/2010

Mouvement (4) Galops de printemps

Regarder les chevaux galoper a toujours le même effet sur moi : je me retrouve alors tel un gamin émerveillé, les yeux ronds comme des billes devant ce spectacle dont l’extrême simplicité fait toute la beauté. Les images que ces chevaux m’offrent sont de véritables trésors ; la joie qu’ils expriment en se défoulant de la sorte rejaillit autour d’eux et peut illuminer ceux qui prennent la peine de les admirer. Ces galops sont des générateurs de sourires, ils incitent à rêver à de folles chevauchées…

Je pense souvent à ces photographes qui ont l’immense chance d’aller à la rencontre des chevaux libres qui s’ébattent sur des espaces immenses où aucune trace de la main de l’homme n’est visible ; je me prends alors à les envier…

Justinette Jasmine

Memphis

Morgane Misery.jpg

Firona