01/11/2010

Adieu Christmas

Ce n’est pas la somme de nos souvenirs qui fait leur richesse, c’est plutôt ce que chacun d’eux renferme d’unique et de précieux.Christmas Dream

Christmas m’en aura offert de nombreux et je n’oublierai certainement pas cette magnifique jument frison aux allures fières et aériennes.

Christmas fait partie de ces nombreux chevaux qui m’ont tellement manqué cette année, l’un de ceux qui m’ont le plus marqué durant la période où je les côtoyais si souvent.

Belle, parfois énigmatique lorsqu’elle semblait perdue dans une profonde mélancolie ; elle avait la classe d’une véritable star.

Bien que ne disposant d’aucune information concernant sa vie passée, ses allures et la facilité avec laquelle elle effectuait certaines figures ne pouvaient démentir un passé de travail. Il y a fort à parier que cette merveille fut mise au rebus suite à un problème pathologique, elle présentait une hernie sur un flanc et c’est probablement ce qui a décidé ses anciens propriétaires à se débarrasser d’elle. Peut-être avait-elle perdu toute valeur à leurs yeux…

Christmas Dream

Bien qu’ayant bon caractère, Christmas se tenait souvent à l’écart de ses congénères ; elle me semblait parfois très mélancolique et cela me désolait. Je me souviens l’avoir rejoint à plusieurs reprises avec l’envie de la distraire un peu ; j’aurais aimé avoir la faculté de comprendre ce qui la faisait paraître aussi triste. Chacun de ces moments était privilégié, Christmas semblait vraiment apprécier ces tentatives de réconfort et je la quittais avec regret.

Christmas DreamLa voir se lier avec ma complice Chattanooga fut un ravissement, j’étais peut-être dans l’erreur mais il m’avait semblé percevoir un grand changement au niveau de son moral et j’en éprouvais beaucoup de plaisir. Peut-être est-ce le décès de Chatta qui aura précipité son déclin ? Je l’ignore mais une chose est certaine : je me plais maintenant à les imaginer ensemble et en paix pour l’éternité, galopant dans de vastes prairies toujours vertes et ensoleillées.

Ce n’est certes pas le premier décès d’un ami équidé auquel je me retrouve confronté, celui-ci s’ajoute à une liste déjà bien trop longue. On pourrait peut-être croire qu’à force d’y faire face, une carapace pourrait commencer à se forger mais il n’en est rien… Ce sont à chaque fois des êtres qui comptaient qui s’en vont, des acteurs d’une partie de notre vie qui y ont apporté quelque chose qu’eux seuls pouvaient offrir.  Christmas Dream était l’un d’eux et je ne peux que la remercier une dernière fois pour ce qu’elle m’aura apporté.

Christmas Dream

Christmas Dream

Christmas Dream

Au revoir belle Christmas…Christmas Dream

12:24 Écrit par Oli dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : christmas dream, hommage, souvenirs |  Facebook | | |