09/06/2012

En mode travaux

Pause, déménagement, travauxIl ne suffit pas de posséder un stock d'images dans ses cartons ou d'avoir des idées d'articles, encore faut-il disposer du temps nécessaire à la tenue du blog et pour le moment, c'est loin d'être le cas.

Une maison à rafraîchir, un déménagement et les priorités changent…

Le moment est venu pour une pause plus ou moins longue; le blog ne meurt pas, il dort tout simplement ou se met au vert le temps que le taulier fasse ce qu'il a à faire.

Sur ce, veuillez m'excuser mais les rouleaux à peinture, les tournevis et autres plaques de plâtre m'appellent…

Pause, déménagement, travaux

09:41 Écrit par Oli dans 2012, Brol | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : pause, déménagement, travaux |  Facebook | | |

23/04/2012

Sans scrupule

En débutant cet article, je n'avais vraiment que cette phrase à l'esprit : "nous vivons dans un monde de merde". Désolé pour l'expression mais il y a des jours où vraiment, certains de nos congénères peuvent nous dégoûter jusqu'à nous filer la nausée.

Pour cette fois, je ne peux m'empêcher de partager la raison du dégoût profond qui s'est emparé de moi. Sans doute parce que dans des cas pareils, j'ai vraiment honte d'être un humain et certainement parce que je suis à la fois triste, révolté et abasourdi de constater à quel point l'homme peut s'avérer perfide et retors.

Comme beaucoup d'entre vous le savent, j'ai eu la chance incroyable de voir un rêve se réaliser : celui de sauver une jument de l'abattoir et de lui assurer une retraite aussi paisible que méritée.
Il ne se passe pas un jour sans que je ne me remémore cet événement inespéré et ce merveilleux élan de solidarité qui m'a en outre, offert la chance de nouer des liens rares et précieux avec une créature incroyable.  Que l'on se rassure tout de suite, Julia se porte comme un charme et si je parle d'elle et de la beauté de son sauvetage, c'est par opposition à ce que j'ai pu voir aujourd'hui et également parce qu'il y a un point de départ commun entre le sauvetage de Julia et mon coup de gueule de ce soir.

Fin 2010, j'ai découvert un forum sur lequel je me suis inscrit. Certes, des forums consacrés aux chevaux, on en trouve des tonnes en parcourant le net mais celui-ci m'est tout de suite apparu unique en son genre. C'est une dame très connue parmi celles et ceux voulant œuvrer pour le bien des équidés qui a créé ce forum avec pour objectif de permettre à des particuliers comme à des associations, de sauver des équidés de la boucherie en les rachetant directement au prix boucherie.

Cela peut paraître simple et évident mais c'est bien loin d'être facile…
En règle générale, un particulier qui se présente chez un marchand de chevaux, porte à son insu une immense pancarte invisible le signalant comme bonne poire potentielle. Il est plutôt rare et inhabituel que le quidam banalisé puisse ainsi racheter un équidé dans le but de le soustraire à un funeste destin. En règle générale, l'équidé mis au rebut que le marchand à l'intention de fourguer aux chevillards sur le prochain marché se transforme soudain en un noble destrier dont l'inventaire des qualités, aussi long que la route 66, fait singulièrement augmenter la valeur marchande.
Et donc, oui, le marchand va vous accueillir à bras ouvert mais non, il y a fort peu de chance qu'il vous cède l'un de ses pauvres pensionnaires au prix boucherie.

Une petite parenthèse s'impose : ce comportement est tout à fait logique dans le sens où il peut s'avérer inconcevable pour le marchand que vous puissiez faire une "bonne affaire". En tant que particulier, souvent visiblement ému par le sort de ces malheureux cervelas en devenir; vous n'avez clairement aucune intention de racheter un cheval pour ensuite le faire occire et le ranger dans votre congélateur. Ceci génère donc immanquablement l'idée que vous allez réserver l'équidé à un autre usage et donc, qu'un destin autre que le couteau du boucher est synonyme de plus-value sur la marchandise.

Or donc, voici que la créatrice de ce forum parvient en s'investissant personnellement avec abnégation, à ce que des particuliers puissent racheter des équidés au prix de la boucherie. Oui, bien entendu, ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan au regard des centaines de chevaux zigouillés chaque semaine et inévitablement, certains verront là qu'il y a possibilité de réaliser une bonne affaire.
Un poney pour la gamine ? Pas de problème, fastoche, on va l'avoir pour à moitié rien…
Le raccourci est vite emprunté sauf que ça ne marche pas comme ça dans la réalité.

Le cheval, le poney ou l'âne; oui, on le voit et on s'apercevra immédiatement s'il lui manque un sabot, un œil ou une oreille. L'amateur éclairé distinguera le boiteux, l'emphysémateux ou le vieux canasson qu'on tente de rajeunir de dix ans. Des champions ? Possible mais en général, il y a longtemps qu'ils ont couru leur dernier championnat…
Soyons clairs,  l'objectif du forum est limpide : sauver des équidés de la boucherie; des petits, des gros, des vieux, des bébés, des éclopés,… Ceux que l'on retrouve là y sont parce qu'ils ont été écartés d'autres filières pour un tas de raisons et donc, le but des intervenants n'est pas a priori, de trouver la perle rare.

C'est sur ce forum qu'est apparue Julia un jour de janvier. Pas beaucoup d'espoir pour cette jument mise au rebut et pourtant, comme tant d'autres, elle a eu droit à son "post" pour signaler qu'elle était là avec son âge, son ensellement et sa sentence déjà quasiment prononcée. Une parmi d'autres, une de plus qui partirait presque certainement dans le prochain camion pour finir sous cellophane.

Une autre parenthèse, une à laquelle je tiens parce qu'elle va souligner également l'immense fossé qui sépare certains humains de leurs congénères.
Quand ils montent dans ce que nous appelons communément "le dernier camion", les futures victimes des abatteurs ne rencontrent plus de regard compatissant, ils sont déjà comme "oubliés".
Sans faire aucun reproche, je dirai que l'attitude commune la plus courante c'est de se détourner parce que c'est "trop dur". Je peux confirmer que c'est atroce et qu'il est pénible et difficile d'exprimer ce que l'on ressent lorsque l'on ose affronter ce qui est une véritable torture pour tout véritable amoureux des chevaux. Je n'oublierai jamais ces instants où "on ose" aller donner une dernière caresse avec toute cette révolte, ce sentiment d'impuissance, ce terrible déchirement, cette tristesse tellement grande qu'elle vous noue la gorge et vous rend incapable d'articuler le moindre petit mot de réconfort. Il ya là cette terrible certitude qu'il n'y a plus rien à faire et cette chose affreuse pour tout être humain qui se respecte : l'annihilation de tout espoir.
Alors oui, je pense à cette dame qui régulièrement, sans aucune gloire mais uniquement animée par son immense compassion et l'empathie qu'elle éprouve, va régulièrement à leur rencontre et leur offrir cet adieu tellement marquant.

Sur ce forum, il y a donc des équidés et puis, il y a des humains; toutes sortes d'humains, de tous horizons, de tous âges,… En général, presque tous sont animés par la même chose et ils font de leur mieux avec pour beaucoup d'entre eux, ce désintéressement qui rend la cause si belle : "racheter un équidé pour sauver une vie sans aucune intention de profit".
A côté des personnes formidables, de ces gens exceptionnels et de ces amoureux inconditionnels des équidés; il y a ceux qui cherchent la bonne affaire et ne s'en cachent pas. En général, ils cherchent un cheval ou un poney pour eux; pour le monter ou le travailler. Ils cherchent leur bonheur à bas prix et après tout, inutile de les blâmer et du moment que la vie est sauvée et que l'équidé ne se retrouve pas par la suite à l'abattoir… C'est également une vie sauvée.

Hélas, il y a bien pire que cela et aujourd'hui; j'ai assisté à ce que je nommerai : "un sommet de perfidie".

Je pense sincèrement qu'il faut être perfide, calculateur, froid, âpre au gain et totalement dénué de conscience et de valeur morale pour agir de la sorte.
Le loup qui se déguise en mouton pour pénétrer la bergerie; ce n'est pas une fable, c'est la réalité…
Alors oui, voir un intervenant venir se faire passer pour quelqu'un animé des meilleurs sentiments et totalement acquis à la cause des équidés pour ensuite constater que s'il rachète des chevaux au prix boucherie, c'est pour ensuite tenter de les revendre avec bénéfices sur un site bien connu; ça me révulse, ça me dégoûte et ça me fait honte d'appartenir à la même espèce.
Voir cet être à la démarche aussi perverse qu'abjecte se faisant passer pour l'opposé de ce qu'il est alors qu'il ne recherche que le profit, ça me débecte.

Le pire dans tout cela, c'est de penser à la nuisance qu'il cause à toutes ces personnes désintéressées qui œuvrent chaque jour au maximum de leurs possibilités pour un but réellement noble. Oui, j'affirme qu'il leur cause un grave préjudice en jetant le discrédit sur leurs actions puisque les témoins de ses actes auront bien vite fait d'associer tous les membres du forum à ses viles intentions.

Ce sont de tels profiteurs qui répandent une merde nauséabonde sur notre monde. Ces égocentriques sans foi ni loi sont prêts à tout pour se faire du pognon dès qu'ils flairent le bon filon. Peu leur importe les dégâts qu'ils peuvent causer puisqu'ils ne pensent qu'à eux et à leurs bénéfices.

Et dire que sans aucun doute, dès demain, ce gaillard tentera encore, de faire croire à d'autres humains qu'il aime et sauve des chevaux…

 

Commentaire :

Fort heureusement, il n'est ici question d'aucune association de défense ou de protection des équidés. Ces oeuvres font un travail déjà difficile en soit et il est déplorable que de tels comportement puissent nuire à leur crédibilité.

11/09/2011

Heureusement qu'ils sont là...

portraits chevauxComment démotiver un bloggeur ?

Ce pourrait-être le titre d'une leçon donnée par Skynet et malheureusement, je suis un des élèves.

Alors oui, heureusement qu'ils sont là avec leurs poses, leurs mimiques et leurs attitudes car sans cela, j'abandonnerais.

Administrer un blog devrait être et rester avant tout un plaisir pour le bloggeur mais parfois, l'auteur d'un blog peut tenter de donner une autre dimension à cet espace et par exemple, en faire un outil pour délivrer certains messages, soutenir une cause, etc.
Pour ma part, dans ce cadre là, gérer le blog reste un plaisir mais il y a un engagement supplémentaire et une envie d'aller plus loin.

 

portraits chevauxLe blog est-il crédible ?
A priori, on pourrait dire oui car il peut-être comparé à n'importe quel autre média, il est simplement un vecteur d'information et ce n'est pas sa forme qui en influence la pertinence. Pourtant, il semble que le blog souffre d'un manque de légitimité sans doute causée par sa vocation première : être un espace personnel, genre de carnet où le lecteur découvre le quotidien de l'auteur. Autrement dit, il semble bien qu'une adresse Internet "www" soit plus crédible qu'une classique adresse de blog.

Créer un site web n'est pas des plus difficile et dès lors, on peut facilement rétorquer à l'auteur d'un blog qu'il a tout loisir de créer son propre site et de le gérer comme bon lui semble.
Oui mais, en ce qui me concerne, je vois de gros avantages à la forme du blog et le plus important est cette interactivité permise par les commentaires qui constituent un feed-back direct de ce que l'auteur propose.

portraits chevauxUn raccourci rapide permettrait de déclarer : "bin alors, fais ton choix; crée un blog ou un site suivant ce qui t'importe le plus"

Et s'il existait un autre choix ?

C'est ce que j'ai découvert un peu par hasard en début d'année en remarquant que certains blogs de cette même plateforme avaient une adresse d'un type différent : une adresse "www"
Aucune publicité n'avait été faite à ce propos; certains élus, choisis sur des critères inconnus avaient pu bénéficier d'un joli cadeau : un dns (Domain Name System ou Système de Nom de Domaine).

Un dns, ça a un coût et ça se paye annuellement; ce n'est pas exorbitant mais par contre, faire passer l'adresse blog en nom de domaine enregistré, ça coûte bonbon et Skynet décide donc, logiquement, d'offrir ces cadeaux avec parcimonie et sans trop d'échos.

portraits chevauxPour ce blog, c'est une clé; c'est ce qui lui manque pour se développer au mieux et voilà qu'après une rencontre avec la personne responsable des blogs, je reçois le précieux sésame.

Tout va bien dans le meilleur des mondes sauf que… J'ai envie de prendre ça autrement qu'à la légère et de proposer quelque chose de plus lorsque le changement se produira. Devant faire face à de gros soucis personnels, je garde donc religieusement mon cadeau en attendant d'être prêt pour le changement d'autant plus, qu'aucune limite de temps ne m'a été imposée pour concrétiser le projet. Mieux que cela, on me propose également une "skin personnalisée" pour le blog mais en me demandant de patienter car l'équipe chargée de la réalisation des skins est débordée. La skin, ce n'est pas vraiment important pour moi, le look du blog me convient bien comme ça et c'est donc du secondaire mais, j'associe le "patience, on est débordé" avec "OK, tu as le temps".

portraits chevauxSorti de certains déboires, me sentant enfin prêt et avec de jolis projets dans mes tiroirs, je complète le formulaire de demande de dns la semaine dernière et l'envoie tout confiant à la responsable des blogs. L'heure est enfin venue.

Bin non, l'heure est passée, on me répond qu'il est trop tard et que cela ne se produira pas. "Désolé"

J'ai beau défendre ma tartine, exposer les faits, arguer de l'absence d'une limite de temps… Rien n'y fait. Il reste cinq cadeaux à offrir et ils sont déjà réservés.
Par contre, la skin, on veut bien me l'offrir alors que je n'en ai pas besoin; la seule chose dont j'ai besoin c'est le dns et surtout, le transfert.

Démotivé ? Bien entendu. Et d'autant plus démotivé puisque je me heurte à un mur, qu'il paraît que mes e-mails fatiguent et que de toute manière, "on" a vite zappé en y répondant même plus. Subit et ferme-la.

portraits chevauxQue faire ? Pour l'instant pas grand-chose; de toute manière, le quidam n'a rien à dire et quand bien même, on ne l'écoute pas. Continuer comme ça ? Aucune envie mais bon… Tant pis, blogger ne sera plus la même chose.

Au bac les projets, adieu la crédibilité et vogue la galère.

Tiens, au fait, cet article devait paraître hier mais hier, la plateforme était en panne…

12:02 Écrit par Oli dans 2011, Brol | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : portraits chevaux |  Facebook | | |

29/05/2011

Vilaine bestiole

Détesté par les cavaliers, craint par les chevaux; ce petit vampire est connu pour ses douloureuses piqûres. Gros plan sur le taon, un insecte qui ne manque pas de piquant. Celui-ci semble repus et se chauffe au soleil avant de reprendre son envol et d'aller commettre son prochain méfait.

Taon

Taon

Taon

10:16 Écrit par Oli dans 2011, Brol | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : taon |  Facebook | | |

23/05/2011

Blog en panne

Hélas, mille fois hélas, le merveilleux éditeur des skynetblogs ne me permet actuellement plus d'insérer la moindre image sur le blog.

Le problème va certainement être remonté vers le "partenaire" qui va devoir se décarcasser pour parvenir à prouver que c'est de ma faute. Comme rien n'a changé au niveau de mon ordinateur, vous comprendrez aisément que toutes les images postées précédemment le furent accidentellement et que malheureusement, je n'arrive plus à reproduire ce hasard.

A suivre donc, peut-être demain ou plus tard, qui sait ?

22:26 Écrit par Oli dans Brol | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |