30/01/2011

Pauvres shetlands

115.jpgAvec leur frimousse attendrissante, leur regard vif et espiègle, leurs longs crins et leurs airs de peluches vivantes; les poneys shetland font craquer bien des cœurs. La vision idyllique du gentil poney Polly ami des enfants occulte malheureusement une triste réalité.

A l'origine, ces équidés très rustiques originaires d'un groupe d'îles au nord de l'Ecosse, étaient utilisés comme animaux de travail. Etonnamment puissants malgré leur petite taille, très résistants aux rudes conditions climatiques de leur région; les shetlands furent utilisés principalement dans les mines anglaises pour tirer les wagonnets de charbon. Contrairement à d'autres races de chevaux de travail, la révolution industrielle ne mis pas en péril le succès de la race et son expansion; le shetland devenant alors poney d'initiation pour les enfants, cadeau animal à la mode, tondeuse à gazon, pauvre créature de manège forain, etc…

115-2.jpg

Si certaines consciences se sont déjà éveillées et si certains faits ont déjà pu être pointés du doigt comme par exemple ce statut d'animal jouet offert pour satisfaire un caprice d'enfant, objet d'affection débordante durant quelques temps avant d'être négligé comme un jouet passé de mode que l'on range au fond d'une armoire; une destinée devenue très courante pour les shetlands est souvent ignorée : celle d'être devenus des animaux de boucherie.

115-4.jpgChaque semaine, des lots entiers de jeunes shetlands sont vendus aux chevillards pour une bouchée de pain. Bien qu'étant vendus et abattus en Belgique, ces poneys proviennent majoritairement des Pays-Bas où fleurissent de nombreux élevages "sauvages"; ils atterrissent en Belgique pour raisons économiques, le prix de la viande chevaline étant nettement inférieur en Hollande, ils y sont quasiment invendables.

Beaucoup de particuliers ont pris pour habitude d'héberger sur une parcelle de terrain, l'une ou l'autre jument shetland qu'ils font saillir chaque année pour obtenir un poulain qu'ils espèrent revendre à bon prix. Suivant un effet de mode, ils cherchent à obtenir des "produits" à succès aux bonnes origines et à la robe particulière. Malheureusement, les hasards de la génétique ne font pas toujours le bonheur…

115-1.jpgLa naissance est applaudie si le "produit" est une pouliche aux couleurs bien marquées.
Si le poulain naît mâle et alezan ou noir, les espoirs de bénéfices s'envolent et les naisseurs expriment souvent leur mécontentement auprès des étalonniers. Ces derniers font alors fréquemment la démarche de les débarrasser du poulain et de leur offrir une réduction sur la prochaine saillie afin de ne pas perdre leur précieuse clientèle.

Ces bébés shetland sont alors cédés à des marchands et se retrouvent sur les marchés belges où ils sont vendus aux chevillards pour une poignée d'euros. La rentabilité est nulle mais la petite vie est ôtée sans état d'âme pour quelques malheureux kilos de viande.

Quelques chanceux sont rachetés par des particuliers ou des associations qui les proposent ensuite à l'adoption.  Certains de ces poneys sont à peine sevrés lorsqu'ils échouent misérablement sur les marchés; leurs regards apeurés brisent le cœur mais hélas, tout le monde ne s'émeut pas devant ces pauvres créatures et les hippophages n'affrontent pas ces regards en achetant leur viande.

Cette semaine encore, un lot de 15 d'entre eux fut repéré chez un marchand dont 14 étaient âgés de moins d'un an...115-3.jpg

15/12/2010

Le Noël de 4 Balzanes

Ce dimanche, nous avons pris la direction de Rebecq pour rendre visite à l'équipe de 4 Balzanes et à leurs protégés à l'occasion de la fête de Noël du refuge. Cette fois, le blizzard n'était pas au rendez-vous et nous avons même eu droit à de belles éclaircies pour égayer encore plus cette agréable journée.

4 Balzanes  Altesse

 

L'ambiance était chaleureuse, de délicieux breuvages s'offraient à nos palais et nos estomacs purent être pleinement rassasiés. Les équidés étaient à la fête également car les visiteurs ne se présentaient pas à eux les mains vides; les carottes et autres petites délicatesses attiraient la convoitise.

 

 

Ma petite pupuce s'est émerveillée en rencontrant Merlin, un âne des plus sympathiques qui se promenait en liberté et ne manquait pas de venir saluer joyeusement chaque visiteur. Retrouver Kiwi, Nic-Nac, Chaps et les autres poneys fut également une source de joie pour elle.

Val & Merlin

 

Val

Après une si longue absence, j'étais impatient de retrouver ce bon vieux Dasko ! Pas de doute, malgré son grand âge, il garde un caractère de yearling et n'hésite pas à faire le fou. Une petite peine néanmoins car il m'a bien fait comprendre qu'il me reprochait cette absence de plusieurs mois. En résumé : il me tirait la tête.

4 Balzanes Dasko

C'était également le moment de choisir un nouveau filleul suite au décès de la brave Haya. C'est finalement sur Max que j'ai porté mon choix, encore un beau et bon vieux cheval sauvé d'un funeste destin.

4 Balzanes Max

Comme d'habitude, c'est avec regret et en traînant les pieds que nous avons du repartir, emportant avec nous un beau souvenir de cette journée de décembre.

4 Balzanes Vladimir

 

4 Balzanes Yalla

4 Balzanes Euphory

 

14/12/2010

Urgent - trotteurs à sauver

Appel urgent pour deux jeunes trotteurs qui seront vendus dans les prochains jours sur l'un ou l'autre marché pour la boucherie.

Il ne s'agit pas d'un appel aux dons mais de sauvetage en direct.

Il est fait appel à des personnes sérieuses pour racheter, accueillir, subvenir aux besoins et assurer le bien-être de ces chevaux.  Ils peuvent être sauvés séparément ou ensemble.

Ces trotteurs sont âgés de 3 à 4 ans, de bonne conformation mais n'ayant pas satisfait aux critères de performances pour les courses.

Renseignements et contacts : Equi'chance ou sur forum chevaux à sauver

Cet appel est extrêmement urgent !!

23:21 Écrit par Oli dans Protection animale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sauvetage, trotteurs |  Facebook | | |

09/12/2010

Comme chaque semaine... Un parmi tant d'autres

Qui es-tu toi pour déclarer que je ne suis plus bon à rien ?
Moi, je t'ai servi fidèlement durant tant d'années et je me suis coupé en quatre pour te faire plaisir.

J'ai tout fait pour comprendre ce que tu voulais obtenir de moi alors que toi, la créature la plus intelligente de nous deux, tu n'as rien fait pour décoder mon langage.

Il n'y a pas si longtemps, tu disais que j'étais un excellent cheval quand tu discutais avec des gens que je ne connaissais pas et qui te répondaient que j'étais un peu vieux.

Et aujourd'hui, c'est qui ce type bizarre et son camion puant ?
Ce doit être un ami à toi car il te donne une poignée de billets; c'est chouette, il te fait un cadeau.

Moi, ça fait longtemps que tu ne m'en as plus fait. D'ailleurs, tu passes de moins en moins souvent pour me voir et quand tu le fais, c'est simplement pour me montrer à tous ces gens.

Pourtant, j'aimerais bien que tu me selles et me brides pour que nous partions faire une belle balade. J'ai envie de fendre l'air, je sais que j'en suis encore capable et ça me permettrait de sortir enfin de ce box.

Ah voilà ! C'est une surprise, c'est ton nouvel ami qui vient me sortir. Tu devrais lui dire que j'ai un licol, la corde qu'il utilise me fait mal et ce n'est pas agréable.

Je ne sais pas où il m'emmène avec son camion mais je sais que je reviendrai vite, tu ne m'as même pas dit au revoir; je ne serai donc pas longtemps absent.

Cela fait deux jours que je suis dans ce box tout sombre chez ton ami. La paille n'est pas fraîche, je suis sur le fumier. Les autres chevaux et moi, nous ne recevons pas beaucoup à manger.

Ce n'est pas grave, je vois qu'il prépare le camion ! Je suis content car cela veut dire que je vais rentrer. Je parie que tu m'as fait une surprise et que je vais retrouver mon box remis à neuf.

Tiens, nous sommes plusieurs à faire le voyage. Ton ami n'est pas malin, nous sommes trop nombreux pour ce petit camion.

Le camion s'est arrêté mais je ne reconnais pas cet endroit, je suppose qu'il dépose d'abord un autre cheval chez son propriétaire. Il doit être riche, les bâtiments sont immenses.

Il nous a tous fait descendre et nous sommes attachés les uns à côté des autres à une barre en métal. J'ai failli tomber car le béton est glissant. Il y a beaucoup d'autres chevaux et des poneys.

Je n'aime pas cet endroit, tous mes congénères sont tristes et je ne sais pas pourquoi. Il y a des types bizarres qui sont venus nous tâter, je n'aime pas leur odeur.

Ton ami et un des types bizarres ce sont tapés les mains plusieurs fois et ont rigolé. Le type qui sent mauvais est venu dessiner une grosse croix rouge sur ma croupe.

J'embarque dans un autre camion avec d'autres chevaux; ils ont le regard vide. J'ai soif mais il n'y a rien à boire.

Le trajet était très long et j'ai toujours aussi soif. Nous sommes parqués dans une grande stalle, il n'y a rien à boire ni à manger, pas même un brin de paille sur le sol.

La nuit a été longue, il n'y a pas de fenêtres et depuis ce matin, il y a beaucoup de bruit. Un homme a commencé à venir nous chercher l'un après l'autre.

C'est mon tour, l'homme m'entraîne dans un couloir tout froid. J'ai glissé plusieurs fois et il s'est fâché sur moi. J'ai peur. Il vient de m'enfermer dans un box minuscule en métal, il y a une odeur terrible.

Il y a un homme qui pose un objet dur et froid sur mon front.

21:26 Écrit par Oli dans Protection animale | Lien permanent | Commentaires (27) |  Facebook | | |

08/12/2010

Fêtes de Noël pour les chevaux des refuges

Suite aux conditions hivernales extrêmes de ce dimanche 5 décembre, Equi'chance remet le couvert ce dimanche 12 décembre !

NoelEquichance.jpg

Fête de Noël également au refuge de 4 Balzanes

Noel4Balzanes.jpg

Prochainement : Animal sans toit

NoelAnimalSansToit.jpg