08/05/2012

23 ans !

julia,jument,frison, anniversaireAujourd'hui, jour particulier puisque c'est le vingt-troisième anniversaire de notre belle dame noire.

En réfléchissant à ce que je pourrais bien écrire en cette occasion, je me suis dit que la vie pouvait nous réserver de belles surprises. Le sauvetage de Julia il ya un peu plus d'un an était une très belle surprise mais la meilleure de toutes restera cette merveilleuse relation et cette complicité magique nées en cette occasion. Soyons honnêtes, il est vrai que les frisons sont des chevaux majoritairement proches et respectueux de l'humain bien qu'il y ait des exceptions. Ceci dit, ce caractère naturel ne fait néanmoins pas naître de telles relations de manière systématique et dans le cas de Julia, elle aura quand même passé un certain temps à me tester quotidiennement avant de m'offrir cette profonde amitié qui nous lie.

julia,jument,frison, anniversaire

Merveilleuse surprise donc, de voir que cette jument que je n'avais vue que sur une photo qui n'était pas des meilleures, se soit avérée être le cheval de ma vie. Gagner sa confiance ne fut pas très facile mais le résultat est là et une chose m'apparaît clairement : Julia est foncièrement bonne.
Les chevaux nous déchiffrent facilement et Julia, elle, lit en moi à livre ouvert. Elle aurait pu se jouer de moi sans la moindre difficulté et me laisser échouer lamentablement en se contentant de vivre sa petite vie tranquille de retraitée sans collaborer le moins du monde. Elle a fait un autre choix et se révèle un cheval extraordinaire sur le plan relationnel.

julia,jument,frison, anniversaire

Bien entendu, certains facteurs entre sans doute en jeu. En me référant aux écrits d'Henry Blake, je ne peux pas rester sans ignorer le fait que son sauvetage soit un élément prépondérant dans l'établissement de notre complicité.

julia,jument,frison, anniversaire

N'inventons rien, Julia a certainement connu une vie antérieure durant laquelle elle n'a manqué de rien. Certes, l'éleveur qui en était propriétaire l'a condamnée à la boucherie sans états d'âme mais tant qu'elle a pu lui assurer certains profits, il s'est bien gardé de la négliger. Julia a donc été certainement bien soignée et bien traitée durant les vingt premières années de sa vie. La vingt et unième année a été un tournant décisif et son état lors du sauvetage atteste qu'elle a été moins soignée durant les dernières semaines voire carrément négligée.

julia,jument,frison, anniversaire

On peut donc imaginer que cette belle jument a quelque peu souffert d'un certain changement de statut avant d'échouer misérablement sur la case qui précède l'abattoir. Nul doute que voir un inconnu débarquer pour la tirer d'un endroit sordide et l'emmener dans un petit paradis pour chevaux a certainement engendré un bon a priori envers ce quidam. Ajoutez du respect, une belle motivation et les conditions sont réunies pour que tout aille pour un mieux…

julia,jument,frison, anniversaire

Honnêtement, je n'espérais pas que les choses deviennent ce qu'elles sont et je ne puis qu'être enchanté de notre parcours. Cela durera ce que la vie nous accordera, le temps nous est malheureusement compté mais justement, c'est pour cette raison qu'il faut savoir savourer chaque instant et en profiter au mieux. J'ai beaucoup de chance, je le sais et j'en suis reconnaissant.
Le fait que Julia et moi puissions être réunis était des plus improbable. Dans de pareils cas, je crois qu'on peut non seulement parler de chance mais également de destin.

julia,jument,frison, anniversaire

Bon, trêve de bavardages ! Bon anniversaire ma Juju, puisses-tu encore rester de belles années à nos côtés et nous combler par tout ce qui te caractérise et fait de toi cette créature extraordinaire.
Churchill a dit : "l'extérieur du cheval fait du bien à l'intérieur de l'homme"; Bartabas a dit : "pour parler à un cheval, il n'y a pas besoin de mots, c'est une étreinte charnelle qui alimente nos rêves". Grâce à toi, je vérifie ces maximes à chaque rencontre et c'est à chaque fois un merveilleux cadeau.

06/05/2012

Suite hivernale

hiver, zagal, étalon, pure race espagnole

Ayant interrompu toute publication durant quelques temps, il me reste quelques séries d'images hivernales en stock. Au vu de la météo maussade dont nous sommes gratifiés, elles ne risquent pas de refroidir l'ambiance…

Une deuxième série consacrée à Zagal, un étalon pure race espagnole.

 

 

 

hiver, zagal, étalon, pure race espagnole

hiver, zagal, étalon, pure race espagnole

hiver, zagal, étalon, pure race espagnole

 

hiver, zagal, étalon, pure race espagnole

18:00 Écrit par Oli dans 2012 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hiver, zagal, étalon, pure race espagnole |  Facebook | | |

En attente de printemps...

printemps, rubis, cheval, au manège, la chevauchéeMais où sont donc les belles journées ensoleillées qui gonflent le moral et rendent des couleurs à nos visages rendus pâles par l'hiver? Entre les averses, tout est prétexte pour prendre un appareil et glaner quelques images. Je profite de l'occasion pour mettre mon copain Rubis à l'honneur, un bien brave hongre avec lequel j'ai toujours plaisir à passer quelques instants.

Rubis est un cheval comme on les aime : sympathique en diable et toujours content de rencontrer les curieux bipèdes que nous sommes. C'est également, comme beaucoup de ses congénères, un insatiable gourmand toujours prêt à déguster quelques friandises.

J'éprouverai toujours une tendresse particulière pour lui puisque c'est le premier cheval sur lequel je suis remonté après bien des années sans avoir pratiqué l'équitation.

printemps, rubis, cheval, au manège, la chevauchée

printemps, rubis, cheval, au manège, la chevauchée

printemps, rubis, cheval, au manège, la chevauchée

printemps, rubis, cheval, au manège, la chevauchée

00:56 Écrit par Oli dans 2012 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : printemps, rubis, cheval, au manège, la chevauchée |  Facebook | | |