01/02/2012

Il fait froid ? Et alors ?

Le thermomètre affiche 9 degrés au dessous de zéro, un petit frisson me parcourt lorsque le vent glacé vient me piquer le visage; je rentre un peu plus le cou dans le col de ma veste et je m'émerveille devant ce beau soleil coloré qui se lève au-dessus des bois. En cet instant, je remercie en pensée le maréchal-ferrant de nous avoir donné rendez-vous de si bon matin. Qu'importe le froid, la seule vue de l'astre rougeoyant réchauffe le cœur et l'esprit.

julia,jument frison,hiver

julia,jument frison,hiverJe me détache vite de ce qu'embrassait mon regard il y a encore un instant pour aller retrouver notre belle dame noire et là, comme d'habitude, je ne peux m'empêcher de sourire dès que je l'aperçois; son attitude est tellement équivoque : elle m'accueille au premier regard. Il y a encore quelques temps de cela, je me disais qu'elle semblait être contente de me voir mais maintenant, ce sentiment est devenu une certitude; Julia manifeste son intérêt et sa joie dès qu'elle m'a aperçu. Je ne suis pas encore assez près pour entendre le petit son sourd qu'elle émet mais je vois le frémissement de ses naseaux et sa lèvre supérieure qui tremble. Comment ne pas sourire ?

 

Churchill disait que l'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme et je ne peux m'empêcher de penser à cette citation tant elle illustre parfaitement ce qui se produit en moi en ces moments là. Pourquoi décrire ? C'est si simple : je me sens bien et il n'est nul besoin de mots pour en parler. C'est un instant privilégié, je ne vais pas à la rencontre de ma jument, je vais vers une amie; une créature qui n'est faite que de bonté, douceur et honnêteté.

 

julia,jument frison,hiver

 

Une première année vient de s'écouler et quand je regarde ce temps écoulé, je vois que mes espérances ont été dépassées. Bien entendu, j'espérais tisser de beaux liens et instaurer une relation de confiance entre nous mais je ne m'attendais pas à une telle complicité ni à une telle amitié. Ce n'est pas présomptueux mais j'aime à penser que ce n'était pas acquis d'avance. Bien qu'étant d'un naturel doux, Julia n'est pas le genre de cheval à offrir sa confiance spontanément; c'est une jument flegmatique mais expérimentée et au caractère bien trempé. Cette amitié, cette confiance, cette complicité et cette générosité, il a fallut les mériter et bien qu'il ne fut pas nécessaire d'être capable de choses extraordinaire pour y parvenir, je suis heureux d'avoir pu les gagner. Tout le monde dispose des clés, il suffit juste de vouloir les utiliser… Patience, persévérance, authenticité, respect  et authenticité. L'humilité également puisqu'il faut admettre que l'animal a quelque chose à vous apprendre.

 

julia,jument frison,hiver

 

La visite du maréchal-ferrant m'a également fait plaisir par rapport à cette année écoulée. Je dois avouer qu'il y a un an, les pieds de Julia ne m'inspiraient rien de bon; elle avait visiblement été négligée et leur aspect m'inquiétait quelque peu. Aujourd'hui, je suis rassuré et ses pieds sains tout comme sa bonne santé et sa joie de vivre me comblent puisqu'ils me confirment qu'elle ne manque de rien et qu'elle est bien entretenue.

Sur ce, je remets quelques couches de vêtements et je retourne auprès de notre perle noire.

15:12 Écrit par Oli dans Le journal de Julia | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : julia, jument frison, hiver |  Facebook | | |

Commentaires

merci pour ce beau texte
cette leçon de vie
de votre vie
d amour
baci de Lecia et mon toutou Ischia pour qui j ai les memes mots
respects et amour

tu es qqun de bien

Écrit par : Leci♥a | 01/02/2012

Merci Leci♥a pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonjour Oli!

Magnifique ce lever du soleil! Julia va bien...je n'avais aucun doute à ce sujet! :-))
Je t'embrasse

Écrit par : Patou | 01/02/2012

Merci Patou pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Oli

oui superbe photo de soleil
mais la belle Julia comment ne pas craquer et Churchill avait bien raison si certains hommes pouvaient le comprendre

bon anniversaire à Julia et Oli

♥♥♥♥

Écrit par : nays | 01/02/2012

Merci nays pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Que de l'Amour dans ce texte.....ça ne trompe pas.....tu parles d'elle comme d'une personne.....Mais ça.....on le savait!
Vous palez le même langage.....et vous comprenez même sans mots....ou hénissements!

Écrit par : Jules | 01/02/2012

Merci Jules pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Merci à tous ;-)

J'ai un peu loupé vos commentaires car je m'étais endormi dans le divan... L'effet du froid !

C'est vrai Jules, on peut dire que je la considère un peu comme une personne et en même temps, ce n'est pas le cas... Curieux paradoxe ;-)
La différence par rapport à bon nombre d'êtres humains, c'est qu'il n'y a pas d'agenda caché; je sais ce que Julia attend de moi, c'est clair et net, c'est authentique.

;-)

Écrit par : Oli | 01/02/2012

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

bonjour Oli, tu nous emmènes toujours avec toi avec tes textes qui reflètent si bien ton ressenti.
Je pense que tu es en osmose avec Julia parce qu'elle a un don, celui de te deviner et le résultat est magnifique, on rêverait d'avoir une amitié aussi sincère avec un humain mais c'est impossible.
Tu devais rencontrer Julia, c'était écrit puisqu'elle avait aussi besoin de toi que toi d'elle. Une belle année pour tous les deux et ton bien être tu en fais aussi profiter ta famille.
bisous à vous tous et caresse à Julia.

Écrit par : Laura | 02/02/2012

Merci Laura pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Merci Laura, suis très touché ;-)

Bizz

Écrit par : Oli | 04/02/2012

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Ca c'est une grande déclaration d'amour !

Ne pas oublier les mitaines pour les caresses à Julia !

Amicalement, Laurence.

Écrit par : Laurence | 02/02/2012

Merci Laurence pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Ah non, non, non, toujours à mains nues pour les caresses :-)

Écrit par : Oli | 04/02/2012

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Les commentaires sont fermés.