30/09/2011

La dame noire des riengonautes ;-)

Julia, jument frisonUn vendredi de congé sous un beau soleil, quoi de plus propice pour emporter l'appareil photo en allant rendre visite à Julia ?

Et bien, à part de l'autre côté de la clôture, impossible de photographier la belle… Pas moyen de prendre un simple mètre de recul, elle reste invariablement collée à moi où que j'aille dans la prairie.
J'ai même essayé de la surprendre en me glissant derrière l'imposant Kikou pendant que Val lui donnait une friandise; peine perdue, Julia a simplement accéléré l'allure pour me rejoindre…

Si c'est bien embêtant pour les photos, c'est par contre une immense satisfaction sur le plan relationnel. Dès qu'elle me voit descendre le chemin vers les prairies, elle me fixe du regard et je vois ses naseaux frémir. Elle m'accueille avec un petit hennissement sourd et vient se coller à quelques centimètres de moi dès que je mets un pied dans la prairie. Je fais quelques pas et j'ai Julia à l'épaule droite et Kikou à la gauche comme deux gardes du corps.

Quand je regarde Julia, j'ai de plus en plus l'impression qu'elle est en train de rajeunir, elle est de plus en plus belle et de plus en plus gracieuse, sa robe est brillante et ses muscles roulent sous sa peau d'ébène; un vrai modèle…  Un truc marrant au passage : si les mouches sont bien embêtantes pour les autres chevaux, elles sont toujours moins nombreuses sur Julia alors que je ne lui ai jamais vaporisé le moindre répulsif; je n'ai aucune idée de ce qui peut causer cela.

Julia, jument frisonBien entretenue, bien soignée, chouchoutée, elle a la retraite qu'elle mérite et parfois, j'ai cette drôle d'impression qu'elle en est consciente et nous remercie de cette revanche sur le destin.
J'espérais bien nouer de forts liens avec elle mais l'amitié qu'elle m'offre va au-delà de mes espérances, je m'estime plus que chanceux et Julia est certainement le cheval de ma vie. Je crois l'avoir déjà écrit: il me semble retrouver en elle, un condensé des qualités que j'ai vues en d'autres avant elle. Elle est douce, me respecte et en même temps, elle a ce caractère bien trempé de grande dame à qui on ne la fait pas; sa confiance se mérite tout comme son amitié et elle n'hésite pas à me rappeler de temps à autre que rien n'est acquis et qu'une relation doit s'entretenir.
Elle est un tantinet possessive mais j'avoue que ça ne me déplais pas de la voir un peu jalouse à l'occasion notre "Julia des riengonautes" ;-)

 

Julia, jument frison

 

22:17 Écrit par Oli dans Le journal de Julia | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : julia, jument frison |  Facebook | | |

Commentaires

que du bonheur, moi ça m'émeut à chaque fois que je te lis concernant Julia, elle t'était destinée c'est certain et elle sait tout ce que tu lui as apporté.
Que votre histoire continue encore et encore et merci à toi de partager.
Gros bisous à toi et ta famille
Laura

Écrit par : Laura | 30/09/2011

Merci Laura pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Merci Laura ;-)

C'est à vous, les riengonautes, que nous devons tout ça :-)
Je savoure cela à sa juste valeur

Gros bisous

Écrit par : Oli | 30/09/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Bonjour Oli,

Merci pour les nouvelles, ça faisait un moment que tu n'en avais pas mises. Tu as raison, elle est de plus en plus belle...et j'aimerai que chaque animal ait la vie qu'elle a actuellement.

Bon week-end!

Écrit par : Patouland | 01/10/2011

Merci Patouland pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Merci Caro,

Bin oui mais je me vois mal mettre un post sans photos d'elle... quand je suis seul, c'est peine perdue et en plus, on a été servi côté météo lol
D'ailleurs, je suis également ennuyé car je n'ai jamais pu la photographier quand le maréchal pare ses pieds.

Bizz

Écrit par : Oli | 01/10/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Julia est bien une jument que vous avez recueillie, n'est-ce pas ? je ne connais pas son histoire ?

Je suis persuadée que la relation qui se tisse avec un animal adopté est tout a fait unique et fusionnelle.

J'ai vécu cela avec un chat recueilli chez "Chats libres" Bruxelles, notre relation était unique en son genre.

Quelles belles photos de Julia sous le soleil. Le noir ébène luisant est magnifique !

Bon week-en Oli.

Écrit par : Laurence | 01/10/2011

Merci Laurence pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Hello Laurence ;-)

Oui, Julia a été recueillie et pour être plus précis : elle a été sauvée de la boucherie grâce à la solidarité des "riengonautes", un groupes de bloggeurs qui ont l'habitude d'intervenir sur le blog de jules ( http://riensurles.skynetblogs.be )

Je n'affirmerais pas que l'on ne peut tisser de tels liens qu'avec des animaux adoptés tout comme je suis conscient que l'on ne peut pas affirmer les tisser à coup sûr avec des animaux adoptés.
Ce que je sais, c'est qu'il arrive quelquefois qu'un humain et un animal semblent se correspondre vraiment et ont la chance de se trouver réunis. J'ai cette chance...

Écrit par : Oli | 02/10/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Bonjour Oli

elle est heureuse c'est pour ça qu'elle devient de plus en plus belle :o))) et elle brille

super♥♥

Écrit par : nays | 02/10/2011

Merci nays pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.