06/08/2011

De fer et de feu (2)

maréchalerie,manège,la chevauchéeSuite de la série consacrée à la maréchalerie.

Le ferrage à chaud peut sembler impressionnant pour les non-initiés et certains pourraient aller jusqu'à voir cela comme traumatisant pour le cheval alors qu'il n'en est rien, l'équidé ne ressent aucune douleur lors de cette opération. Le fer est préalablement chauffé au rouge par l'artisan ce qu'il lui permet d'une part, de corriger sa forme en utilisant marteau et enclume pour l'adapter à la morphologie du pied du cheval et d'autre part, d'assurer un ajustage parfait au sabot en faisant fondre un peu de corne et rendre sa surface régulière.

Les clous sont les garants du maintien du fer, ils solidarisent celui-ci au sabot et le maréchal-ferrant prend grand soin de les planter au mieux.

maréchalerie,manège,la chevauchéeLa ferrure est souvent qualifiée de "mal nécessaire", elle est sujette à débat depuis quelques temps entre les inconditionnels du fer et les partisans du "pied-nu" (barefoot, natural hoofcare). Cet article n'a certainement pas pour but d'entrer dans ce débat et bien qu'étant convaincu des bienfaits du parage naturel, je ne puis que reconnaître le bien-fondé de la ferrure dans certains cas. Ce choix ne devrait pas être uniquement dicté par nos convictions personnelles mais avant tout, par le bien-être de l'équidé. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte : le plus important étant le pied du cheval en lui-même, sa nature, sa qualité et sa résistance.

Quoi qu'il en soit, la maréchalerie est un art qui doit être pratiqué avec passion par des professionnels compétents pour répondre à l'adage : "à bon pied, bon cheval".maréchalerie,manège,la chevauchée

 

maréchalerie,manège,la chevauchée

maréchalerie,manège,la chevauchée

maréchalerie,manège,la chevauchée

maréchalerie,manège,la chevauchée

12:13 Écrit par Oli dans 2011 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : maréchalerie, manège, la chevauchée |  Facebook | | |

Commentaires

Un art oui, un art magnifique.. Et cela fait longtemps que je n'ai pas vu un "vrai" maréchal-ferrant! Personnellement j'ai essayé le parage naturel sur Drago et Chili mais ça ne leur convient pas, ça a entraîné boiteries et mal de pied... Mais je reste convaincue que pour certains chevaux c'est ce qu'il faut. A chacun sa chaussure!!!!

Écrit par : Léti | 06/08/2011

Merci Léti pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonjour Oli

chaque chaussure à son pied et chaque pied a sa chaussure..j'avais jadis entendu que ce n'était pas bon pour le cheval qu'il souffrait que c’était comme les chinoises à l'époque des pieds bandés mais bon ...l'important c'est que l'animal se sente bien

bisous et carotte à la belle

Écrit par : nays | 08/08/2011

Merci nays pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

bonjour Oli, encore une très belle série et un métier difficile, une passion!
Hier j'étais encore écœurée de voir le massacre du poney!!! Que l'homme est devenu cruel, ça me dépasse.
J'espère qu'ils retrouveront vite les coupables mais seront ils punis???

Je me suis fâchée sur des enfants de la résidence qui jetaient des cailloux sur les vaches du pré voisin, aucun respect à 8 ans que seront ils demain?

Comment va ta petite famille ainsi que Julia, bien j'espère
je vous embrasse
Laura

Écrit par : Laura | 10/08/2011

Merci Laura pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Encore un???? Je n'ai rien entendu. Je ne sais pas dans quel monde on vit, ça devient pitoyable...

Écrit par : Léti | 10/08/2011

Merci Léti pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Superbes photos......et comme tu le dis......faut certainement un très bon homme de métier pour faire ce boulot.
A dans 15 jours my friend!

Écrit par : Jules | 14/08/2011

Merci Jules pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Hey Jules !
Bonnes vacances my friend ! :-)
A bientôt ;-)

Écrit par : Oli | 20/08/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Les commentaires sont fermés.