17/03/2011

Facétieuse Julia

JuliaQuelques nouvelles de notre mamy qui se porte comme un charme et qui, en grande gourmande qu'elle est, dévore la vie à pleines dents !

Il m'est difficile lorsque je suis seul avec elle, de photographier notre belle mascotte à moins que de passer mon temps la mitrailler dans son boxe ou à faire des macros d'une oreille ou d'une narine. La belle est quasiment toujours collée à moi et souvent… En train de me fouiller les poches.

Notre Julia m'a bien fait rire hier en me montrant un aspect de son caractère… La miss est assez possessive et m'a rappelé à l'ordre à plusieurs reprises alors que je m'intéressais à ses congénères par de petits hennissements désapprobateurs et des regards appuyés m'enjoignant de la rejoindre au plus vite.

Après m'avoir fait rire, elle m'a causé une petite frayeur lors du lâché en piste… Voilà que notre Julia, toute calme comme à son habitude, a soudainement décidé de jouer à sa manière. Alors qu'elle était juste à côté de moi, la voilà qui se retourne d'un bond et se fend d'une ruade des deux postérieurs dans ma direction. Voir les sabots d'un frison en plan rapproché à cinquante centimètres est assez impressionnant et sur le moment, j'avoue avoir eu peur. Heureusement, j'ai rapidement compris que son geste était parfaitement contrôlé et qu'il s'agissait d'un simulacre dans le cadre d'un jeu d'équidé. Semblant trouver cela très amusant, la belle a renouvelé sa démonstration à deux reprises avant de comprendre que cela ne m'amusait pas autant qu'elle. L'espèce de sourire qu'elle arborait ensuite et son regard malicieux en disaient long sur cette surprise qu'elle m'avait réservée. Quant à moi, j'ai souri également en voyant notre mamy encore pleine de peps et capable de telles cabrioles; elle est en pleine santé et cela ne peut que me réjouir.

Julia

Pour reprendre une expression lue sur un forum, les frisons sont souvent considérés comme des chevaux de Barbie. Leur beauté, leur flegme et la douceur de leur regard en font souvent des chevaux que l'on rêve de posséder. Leurs longs crins noirs et leurs allures si nobles en font des icônes que beaucoup vénèrent. S'il est vrai qu'ils sont naturellement doux et proches de l'humain dont ils semblent d'ailleurs être passés maître dans l'art de percevoir les émotions; ils ont néanmoins un caractère bien forgé et tout en étant d'un naturel calme et respectueux, ils savent ce qu'ils veulent et sont capables de s'affirmer doucement mais fermement. Le novice, tout en admiration devant son cheval de rêve, tombera vite sous la coupe de cette créature très intelligente et se fera mener par le bout du nez par son magnifique cheval auquel il pardonnera tout.

Un exemple avec notre Julia se trouve dans le soin de ses pieds. A l'instar d'autres chevaux, le nettoyage des sabots n'est pas son moment favori lors du pansage. Si d'autres chevaux montreront leur désapprobation par un mouvement d'humeur aussi léger soit-il ou en refusant de donner leur pied, Julia quant à elle, a développé une autre tactique. La belle donne son pied de bonne grâce pour ensuite se laisser aller sur les trois autres comme si elle était incapable de maintenir la position. Aucun mouvement d'humeur, aucune brusquerie, elle simule une faiblesse qu'elle oubliera immédiatement si on la laisse tranquille en levant un antérieur façon "pas espagnol" et en pliant l'encolure pour quémander une friandise. J'ai du apprendre à la rappeler à l'ordre doucement mais fermement  pour qu'elle cesse son petit manège lorsque je suis armé de mon cure-pied.

Julia

Facétieuse Julia, je t'adore.

10:54 Écrit par Oli dans Le journal de Julia | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : julia, frison |  Facebook | | |

Commentaires

c'est vrai que c'est un cheval qui me fascine et en plus j'aime les animaux qui ont du "caractère" il faut beaucoup de psychologie pour les comprendre et les canaliser en douceur, lors de mes balades j'ai souvent vu la brutalité vis à vis des chevaux alors que comme les chiens ils comprennent tout.
Très intéressant ton récit qui m'apprend beaucoup de choses, merci Olivier
j'espère que tu vas bien.
bisous à Valentine
Laura
Une anecdote, j'avais un trajet lors de mes balades et un cheval m'attendait et je lui donnais des morceaux de pommes et un jour je n'allais pas assez vite à son goût, il a passé sa tête au dessus de la haie et a empoigné mon écharpe et m'a tirée !!!! j'ai eu très peur et heureusement je n'avais pas fait de nœud, j'ai pu me libérer mais j'ai pris mes distances car la haie était épineuse !!!

Écrit par : Laura | 17/03/2011

Merci Laura pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Coucou Laura :-)
Merci, ça va, ça va lol
Ton anecdote ne m'étonne pas du tout, certains chevaux peuvent parfois adopter un comportement déplacé et certainement lorsqu'ils convoitent de la nourriture.
Bisous

Écrit par : Oli | 17/03/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Après une longue absence suite a deux pannes d'ordinateur, je passe enfin vous rendre visites
J'espère que tout vas bien chez vous
Bilou et Nays m'ont racontés la belle histoire pour ton cheval
Y'a encore de bon chez les gens

Bonne après-midi

Écrit par : Rony | 17/03/2011

Merci Rony pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Merci Rony, content de te revoir ici, toi le grand ami des animaux :-)
A bientôt,
Amitiés,

Écrit par : Oli | 17/03/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

hihihi tu sais quoi il y a un mimetisme avec un ma scottish terrier petite ischia d'amour ...
tu ce que tu racontes peu t etre dit pour elle ... si si !!!
et pour les papates c'est pareil ...
ce n'est pas son moment favori hihihih
haaa j oublie de temps en temps elle " pete " un plomb à la julia et nous fait une ruades; des cabrioles suivies de courses et puis un magnifique sourire ... si si
gros bisous belle Julia d'amour pour toujours ♥♥♥

Écrit par : ☺Lecia☺ | 17/03/2011

Merci ☺Lecia☺ pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Coucou Lècia :-)

Hi, hi, je m'inquiéterai si Julia commence à aboyer ! lol
Bisous

Écrit par : Oli | 17/03/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Bonsoir Oli,
Ce que tu racontes est assez "comique" pour moi. J'ai connu cela avec Gag...des petites ruades...une à gauche...puis une à droite, et d'un coup il s'arrêtait tout net et ne voulais plus bouger. Il regardait le paysage e se demandant ce qu'il aurait encore bien pu faire pour mesurer mes limites...et ma peur.
Et quant à curer ses pieds, c'est un peu comme avec Julia la Belle...Il donne bien son pied, et puis vient regarder et fouiller les poches, et d'un coup met tout son poids sur le pied que tu as en main...
Ils sont malins et tellment inteligents dans leurs jeux...
Je t'embrasse bien fort et encore mille fois bravo pour le plaisir que tu donnes à Mme Julia.
Belle et douce soirée
Fanchon

Écrit par : Françoise | 17/03/2011

Merci Françoise pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Fanchon :-)

Ce sont des petits malins et quelque part, ces moments où ils tentent de nous filouter font grandement partie des meilleurs moments que nous partageons avec eux :-)
Bonne soirée,
Gros bisous

Écrit par : Oli | 17/03/2011

L'extérieur du cheval a une influence bénéfique sur l'intérieur de l'homme (W. Churchill)

Bonjour Oli et gente Dame

parce que c'est une vraie Dame comment ne pas en tomber amoureux

sorry pour le retard de visite mais quand nos 4 pattes se portent mal ben forcément nous aussi, tout est bien

elle a en tout cas une allure que je lui envie :o)))

bisous à toi et à tout les 4 pattes et un énorme smak pour la belle♥♥♥

Écrit par : nays | 18/03/2011

Merci nays pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonjour Oli,

Ainsi, elle est très coquine, la petite ( grande) Julia...;-))))
En fait, c'est pour cela que j'ai une peur bleue des chevaux, c'est à cause des coups de pattes arrières..
Les rares fois où j'en croise un (à Bruxelles, c'est rare, à part la police montée...) je fais tout un tour pour contourner le cheval...terrible...Alors, est-ce vrai, est-ce exagéré..Faut-il vraiment faire attention au "derrière" d'un cheval...?

Écrit par : Cassandre | 18/03/2011

Merci Cassandre pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonjour Oli,

Tout d'abord, je voulais te dire un grand merci! Merci de partager avec nous ces moments de complicité. Tu les racontes si bien que les images défilent dans la tête, et je t'avoue que j'ai ri lorsque tu as eu peur! :-)))
Vous vous êtes trouvés, et je sais le bonheur que tu ressens. Ceci me ravit!
Je t'embrasse!

Écrit par : Patouland | 18/03/2011

Merci Patouland pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.