23/09/2010

Adieu ma complice...

Les chevaux nous permettent souvent de vivre de beaux instants, certains de ces moments prennent plus d’importance que d’autres et deviennent des souvenirs que l’on garde en soi.

Certains chevaux nous marquent plus que d’autres pour diverses raisons et en ce qui me concerne, c’est principalement par la relation, par les liens qui peuvent se tisser entre l’humain et l’animal.

Jamais068.jpg je n’oublierai le jour où j’ai vu Chattanooga pour la première fois ; l’image de ce premier regard et de l’échange immédiat qu’il a engendré ne quittera pas ma mémoire.

 

Il m’est fréquemment arrivé de craquer pour tel ou tel cheval au premier contact et d’espérer gagner sa confiance et son amitié mais avec Chatta, quelque chose de rare s’est produit.

Plusieurs auteurs l’ont écrit, les éthologues le confirment ; le cheval est un être vraiment à part, sa façon de nous percevoir est bien différente de la grande majorité des autres créatures vivantes. Le cheval est une véritable éponge à émotions capable de lire littéralement en nous et de percevoir notre peur, notre confiance, notre haine, notre amour, etc… Il perçoit également nos différences et le plus évident à ce sujet est la différence de comportement qu’il peut adopter face à une personne handicapée. Evidemment, la suite dépendra de lui et de nous suivant les comportements que chacun adoptera.

Avec Chatta, j’ai eu la chance de vivre une complicité immédiate, instantanée ; un cadeau offert en réponse à ce que j’ai ressenti en la voyant pour la première fois.
Les frisons sont des chevaux majoritairement doux et ouverts ; Chattanooga l’était particulièrement.
Elle avait ces yeux merveilleusement doux qui les caractérisent, un regard bienveillant et plein de curiosité. J’ai ressenti venant d’elle, un réel attachement, une véritable amitié et une confiance totale ; aller à sa rencontre fut toujours un immense plaisir.

068-1.jpg

S’il y a bien un cheval que j’ai toujours espéré revoir depuis l’année passée, c’était bien ma complice Chattanooga… J’ai appris son décès récemment et j’avoue ne pas avoir été capable de rédiger ces quelques lignes avant ce soir.

Je me fiche éperdument du regard des gens face à mon ressenti ; j’éprouve une profonde tristesse depuis cette nouvelle ; une douleur que j’ai déjà trop souvent été contraint de vivre. Même si les merveilleux souvenirs sont aujourd’hui devenus sources de peine, je les garde précieusement et me les remémore bien souvent.

Qu’importe le domaine auquel il se rattache, il m’apparaît important de pouvoir savourer pleinement chaque bel instant qui m’est offert ; de pouvoir prendre un peu de recul pour me dire : « regarde, profite et grave ce moment en toi ».  On ne sait jamais ce que demain nous réserve et trop souvent, on passe à côté de l’essentiel parce que c’est trop simple et que l’on n’en détecte pas l’importance.

068-2.jpg

Il y a très longtemps de cela, je m’étais volontairement exilé des chevaux ; j’ai regretté ces vingt années d’éloignement dès l’instant ou je les ai retrouvé. Aujourd’hui,  je ne peux que les apercevoir sans vraiment faire ce que j’aime avec eux et cela me manque énormément.

J’ignore si vivre de merveilleux instants comme m’ont offert Chattanooga, Olympe, Chanelle, Naomi, Mankala, Serena, Misery et tous les autres me sera encore donné mais quoi qu’il en soit, je ne me départirai jamais de la passion que j’éprouve pour ces êtres magnifiques que sont les chevaux.  

Adieu ma douce complice…

068-3.jpg

01:16 Écrit par Oli dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : chattanooga |  Facebook | | |

Commentaires

Bonsoir Olivier,
Combien je comprends ta douleur et ta passion...
Bisous amicaux
Fanchon

Écrit par : Françoise | 23/09/2010

Merci Françoise pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

...
Je posterai un com plus tard car ... je ... désolée, je reviens plus tard pour poster ...
... ma Chatta....

Écrit par : Sarah | 24/09/2010

Merci Sarah pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Suis de tout coeur avec toi et comprends très bien ta douleur et ta tristesse!! Les chiens sont ma passion...J'entends la tienne pour les chevaux. Bisoussssss

Écrit par : gootchai | 24/09/2010

Merci gootchai pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Souvent j'ai lu ces belles histoires
Qui ne me semblaient que chimères
Qui contaient le magique pouvoir
Qu'un cheval a de percer nos mystères

Une profondeur inexpliquée
D'un partage homme-équidé
Bien sûr, je l'avais bien vécu
Mais jamais je n'étais mise à nue

Errant dans des boxes éclairés
D'un soleil doux au goût de rêve
Je fus transie, anesthésiée,
De ta prestance je fus l'élève

Parée d'une robe noire
Magnifiquement entretenue
Te tenant droite, pleine de gloire,
Tu m'offris un regard soutenu

Hypnotisée par tes grands yeux
Remplis d'amour, de compassion,
Je te livrai le plus précieux,
Mon coeur, mon âme, mes émotions

Mes paumes vinrent alors caresser
Et ta crinière et tes paupières
Mes yeux se remplirent de buée
c'est çà, quand la magie s'opère

Je pensais qu'ça n'existait pas
Une symbiose comme celle-là
Mais cette fois, c'était Toi et Moi,
Un miracle, Ma Chattanooga

A peine que je te quittais
Le besoin de revenir près de toi
M'assaillait, m'enveloppait,
Tel un aimant, à chaque fois

Ce contact magique et unique
Reflet de nos similitudes
En devint tellement hypnotique
Que tu devins, Ma Certitude

Je t'ai choisie comme Filleule
Si fière de t'avoir rencontrée
Toutes deux qui nous sentions si seules
Maintenant liées, à tout jamais

Peu de temps nous a été accordé
Pour nous apporter l'une à l'autre
Je garde une rancoeur illimitée
Envers les responsables de cette grosse faute

Mais, Chatta, je suis rassurée
Car alors que tu galopes vers les étoiles
Un jour, ou l'autre, je le sais!
Nous remporterons la finale

Je te retrouverai là-haut
Guidée par la chanson de ton coeur
Alors que tu humeras ma peau
Je balayerai toutes nos douleurs

Un regard ... Chattanooga
Une douceur ... Chattanooga
Un miracle ... Chattanooga
Il était Toi... Chattanooga

Galope ma belle ... Galope là-haut...
Le ciel n'a jamais été aussi beau,
Que depuis qu'il t'a ouvert ses bras ...

****************************************************

Toutes mes pensées, ma tendresse, mon soutien, à Toi, Mon Très Cher Ami, qui souffre bien plus que moi de cette trop triste nouvelle ...
Je t'embrasse,

Sarah.

Écrit par : Sarah | 25/09/2010

Merci Sarah pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Bonjour Oli
Je comprends ta peine j'ai moi-même perdu un chien de 17 ans l'année passée Je penses que la perte d'un animal est toujours difficile a accepter ... Mais ainsi va la vie nous ne sommes pas éternel non plus ! Je penses que le plus beau cadeau que l'on peut faire aux animaux quel qu'il soit c'est de les aimer car ils nous le rendent bien (et sans arrière-pensée ) Cet après-midi je vais rendre visite au cheval du voisin qui est parti en vacance ,il me connais bien et quand il me vois du fond de sa prairie ,il court vers la barrière au galop ! Un vrai moment de plaisir !!! Tu rencontreras sûrement un cheval qui saura te donner autant de tendresse que celui que tu as perdu
Je te le souhaites de tout mon coeur !!!
Nadine Het Witte Elfenheksje
Je ne connaissais pas ton blog et il est très beau ! c'est par le blog de Jules que je suis atterrie chez toi...

Écrit par : Nadine | 28/09/2010

Merci Nadine pour ce commentaire

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.